Un hélicoptère est un aéronef (appareil volant) doté d’une ou plusieurs hélices horizontales, qui décolle de manière verticale. Il faut savoir que les conditions d’achat et de revente d’un hélicoptère ne sont pas aussi strictes que celles d’un avion. Voici les informations importantes à savoir.

Le premier élément à prendre en compte, c’est donc le prix de l’hélicoptère. Ainsi, contrairement à un avion privé, très coûteux, un hélicoptère affiche un prix beaucoup plus accessible, notamment parce qu’il a des coûts d’entretien bien plus bas. De plus, il est possible de trouver sur le marché (du neuf ou de l’occasion) des industriels proposant des modèles d’hélicoptères à des tarifs plutôt attractifs. Vous aurez ainsi le choix entre acheter un hélicoptère neuf ou un hélicoptère d’occasion.

Pour la première acquisition d’un hélicoptère, se tourner vers le marché de l’occasion semble être une solution pertinente, ne serait-ce qu’en termes de prix. Ensuite, vous aurez toujours la possibilité de revendre votre aéronef pour en racheter un neuf, ou un plus grand et plus performant.

A savoir avant tout achat : les paramètres d’achat d’un hélicoptère se fondent très souvent sur les besoins individuels de l’acheteur, et non sur des éléments techniques généraux. Il est important de réaliser une inspection entière de l’unité, à l’aide d’un professionnel certifié (mécanicien, etc) en guise de vérification. L’achat d’un hélicoptère doit se faire sur les critères suivantes : la sécurité et la technologie. Regarder quel est le prix le moins élevé et le plus abordable doit venir en dernier, même s’il s’agit évidemment d’un élément qui a pour vous son importance. Ainsi, méfiez vous des prix bien trop accessibles.

Enfin, il est évidemment nécessaire d’avoir une licence de pilote d’hélicoptère.  Pour trouver une école, vous pouvez simplement regarder les sites spécialisés et choisir le centre de formation qui vous convient le plus.

Achat : le processus de transaction

Bien que l’achat d’un hélicoptère soit moins coûteux que celui d’un avion, il s’agit tout de même d’un achat très onéreux, impliquant une très grosse somme d’argent. Il faut donc s’intéresser au processus de transaction. Avant d’acheter un hélicoptère, il est important de revoir votre budget, notamment en discutant avec votre banquier. Une fois que vous avez défini votre projet d’achat d’hélicoptère, n’hésitez pas à vous adresser à un professionnel de la vente d’aéronefs.

Les conditions d’achat d’un tel appareil sont souvent complexes. Il peut donc être préférable de confier votre achat à un professionnel aéronautique. En effet, ce professionnel met régulièrement à jour ses registres et bases de données pour trouver les meilleures affaires. Lorsque vous avez enfin déniché l’appareil qui vous plaît et vous convient, vous devez l’évaluer dans le but déterminer ses forces, mais aussi ses faiblesses. Vous achetez un hélicoptère d’occasion ? Consulter son historique technique est très important. Si finalement la vente est conclue, vous devrez recourir aux services d’un agent d’entiercement, dans le but de finaliser la transaction.

Revente : reconfigurer un hélicoptère pour le revendre

Une fois que vous avez fait l’acquisition d’un hélicoptère, il est très probable que vous y apportiez des modifications pour le rendre plus conforme à vos attentes. Les hélicoptères sont en effet très ouverts à la reconfiguration, qu’il s’agisse d’augmenter ou de réduire les performances de l’appareil. Il est possible de reconfigurer l’intérieur de l’appareil, pour mieux accueillir les passagers ou encore assurer le transport de marchandises. Avant de conclure la revente d’un hélicoptère, il convient de savoir qu’il est peu recommandé de reconfigurer l’appareil après l’acquisition du titre de vol.